Actualité

Soutenance de la 1ère promotion de Master professionnel

Publié le 18/03/2020 (GKab Warren)

La toute première session des défenses du Master d’Esis a vécu ce samedi 14 mars 2020.
Il s’agissait essentiellement des étudiants ayant opté pour un Master professionnel, qui devaient rendre compte du problème qu’ils s’étaient proposés de résoudre dans l’entreprise dans laquelle ils avaient passé l’équivalent de leur quatrième semestre. Ils étaient donc 6 étudiants à défendre, les tous premiers depuis l’avènement du Master à Esis.
Famille, amis et connaissances avaient envahi la salle de soutenance, ne voulant rien manquer de l’exposé des leurs, ainsi que de leur interaction avec les examinateurs.

Le jury était présidé par le Directeur Général d’Esis, le Professeur Ordinaire Jacky MPUNGU MULENDA. Le Secrétaire Général Académique d’Esis, le Révérend Père Isaac KAMIBA, n’a pas manqué à la fête, en ouvrant le bal comme premier examinateur, et le Professeur KANINDA MUSUMBU, Directeur du Master, était également du nombre des examinateurs. L’équipe des examinateurs était donc bien nourrie, et suffisamment aguerrie pour montrer, même à l’étudiant qui se croyait paré à toute interpellation, qu’il y avait certainement au moins un élément, nécessaire à son travail, auquel il n’avait pas pensé.

Ceci avait beau être un rapport de stage censé contenir entre autres la présentation de l’entreprise, la description de l’existant, la présentation du problème à résoudre, la modélisation de la solution apportée, et la simulation de l’état de l’entreprise après application de la solution ; le fait donc que c’était un rapport de stage n’enlevait rien au fait que certains standards d’un document scientifique devaient être respectés.

C’est effectivement en arrivant « à la barre », devant la floppée des questions des lecteurs, que l’étudiant se rend compte de tous les éléments auxquels il n’avait pas pensé, sur la méthodologie, sur une technologie, sur la maîtrise d’un logiciel, etc.
Ce sont les questions des lecteurs qui rappellent les autres possibilités qu’il y avait, les autres aspects du problème, ou de la solution, auxquels l’étudiant n’avait pas pensé.

La composition du jury, ainsi que le niveau de l’examen a motivé certains étudiants du premier cycle à s’inscrire au Master dès la prochaine campagne.
Des remarques ont été formulées, et les récipiendaires devront en tenir compte pour améliorer la qualité de leurs travaux.
Les solutions proposées par les étudiants, si elles sont approfondies à la lumière des remarques des lecteurs, seront d’un grand apport dans le fonctionnement des entreprises qui les avaient accueillis.

Les défenses des mémoires de recherche interviendront au mois de juin.