Actualité

VISITE DU PÈRE PROVINCIAL À ESIS LE MERCREDI 5 MAI 2021 DE 9H00 À

Publié le 16/05/2021 (Jabulani !D)

C’est le mercredi 5 mai 2021 que le nouveau Provincial de la région d’Afrique Centrale, le Révérend Père Guillermo BASAÑES, a effectué une visite à l’École supérieure d’Informatique Salama.
Il s’est fait accompagner du Père Dieudonné BESA KALUMBU, Salésien de Don Bosco, actuel représentant des Institutions Universitaires Salésiennes (IUS) au niveau de la province d’Afrique Centrale.
Le Père Guillermo a initié sa visite par un entretien avec le Comité de Gestion de ESIS. Ce moment d’échange qui lui a permis de s’imprégner brièvement de la gestion et du fonctionnement de l’école.
Il a clos cet entretien en offrant comme cadeau un monument en miniature de Don Bosco au Directeur Général de ESIS, le Professeur Jacky MPUNGU MULENDA.
Grande fut la joie du Prof Jacky, qui a tenu à déballer son cadeau sur-le-champ. Il était heureux de découvrir la belle figurine de Don Bosco, qui désormais orne et se tient fièrement sur son bureau.



La deuxième étape de la visite du Provincial l’a conduit à rencontrer les permanents d’Esis.
Il voulait avoir un premier contact avec ces derniers cars, a-t-il souligné :« … le vrai patrimoine de ESIS, ce ne sont pas les infrastructures, mais plutôt les hommes et femmes qui travaillent,
donnent de leur temps pour faire fonctionner cette institution, cet évènement ESIS... ».

Au cours de cet échange, il a tenu à connaître, outre la fonction et la charge horaire de chacun, l’ancienneté de chaque permanent, afin de se représenter l’impact que l’institution a eu sur chacun d’eux.
Le Provincial a conclu ce deuxième entretien en exhortant les permanents à travailler dans l’unité, à communiquer au-delà du strict professionnel, et à avoir une communication plus humaine,
sans quoi ces derniers deviennent juste des machines qui font fonctionner une autre machine.



La troisième étape de la visite a conduit le Provincial sur le campus de ESIS, dans les auditoires, pour se présenter aux étudiants, et dans les bureaux du bâtiment administratif de l’école.
Dans ses brefs échanges avec les étudiants, il les a essentiellement appelés à utiliser la technologie pour rendre le monde meilleur ; à rêver, comme Don Bosco, mais avec Dieu, car,
a-t-il souligné : « tout ce que nous voyons comme œuvre salésienne est venu du rêve d’un jeune homme, Saint Jean Bosco, avec l’appui de la Vierge Marie ».
Il les a également félicités pour leur courage d’être assis, c’est-à-dire d’apprendre, car, « … pour pouvoir marcher après, il faut d’abord être assis... », a-t-il ajouté.



Est venue enfin l’étape de la messe, tradition de chaque mercredi à midi à Esis, messe qui ce jour a eu le privilège d’être célébrée par l’hôte de marque.
Dans son homélie, inspirée des trois lectures du 5e dimanche du temps pascal, le Père Guillermo a épinglé trois verbes essentiels, à savoir : voir, garder ou tailler .
Il a tiré le premier verbe, voir , de la première lecture, dans Actes 9 : 26 – 31, pour exhorter l’assemblée à voir Jésus par la foi, et à témoigner de lui.
Quant au deuxième verbe, garder ou demeurer , il l’a tiré à la fois, de la deuxième lecture, dans 1 Jean 3 : 18 – 24, et de l’Évangile, dans Jean 5 : 1 – 8,
pour appeler l’assemblée à garder ce qui est essentiel, à ne pas se laisser emporter par n’importe quel vent ; mais aussi à demeurer « branché », « connecté » à Jésus, afin de porter du fruit.
Le troisième verbe, tailler , pour sa part, tiré de l’Évangile, a conduit l’orateur à demander à l’audience de faire confiance au Père,
dans les moments de douleur, de souffrance, car c’est ainsi que le Père nous taille, afin que nous portions plus de fruit. « … tailler la vigne fait mal, mais ça fait mal pour mon bien,
et c’est ça qui est difficile à comprendre … », a-t-il souligné. C’était sa toute première messe célébrée à ESIS.



La visite du Père provincial s’est clôturée par un cocktail organisé dans la salle Maria Nyota de Safina, dans une ambiance bon enfant, avec une photo de famille comme cerise sur le gâteau.
Le Père Guillermo BASAÑES est d’origine Argentine. Il est arrivé pour la première fois en RDC, Zaïre à l’époque, en septembre 1992. Il ne parlait pas un mot de français à l’époque.
C’est en RDC qu’il a appris à parler français et qu’il a conclu ses études de théologie de 1992 à 1995. Déjà, avant d’être prêtre, il a vécu en Afrique,
précisément en Angola où il a travaillé pendant 16 ans.
Après 1995, il est retourné travailler en Angola. De 2008 à 2020 il a été membre du Conseil Général au niveau de la Congrégation des salésiens de Don Bosco (d’abord comme Régional d’Afrique et Madagascar de 2008 à 2014, puis comme Conseiller mondial de la mission 2014 à 2020).
C’est en 2021 qu’il est devenu Provincial de la province Salésienne d’Afrique Centrale Maria Assunta.



Par Arsène KABUYA